ESG – Investissement Responsable :

Informations réglementaires sur la prise en compte simultanée des critères environnementaux, sociaux et de qualité de gouvernance (ESG) :

Actuellement AIA FR n’intègre pas simultanément des critères ESG dans ses décisions d’investissement.

La société ne réalise pas d’investissement dit socialement responsable (ISR) intégrant simultanément ces différents critères, ni ne gère d’OPC ayant reçu une certification ISR ou un label dans le domaine de l’investissement socialement responsable.

 

A ce jour, AIA FR ne met pas en œuvre de moyens spécifiques pour contribuer à la transition énergétique et écologique.

L’équipe de gestion tient compte de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les décisions d’investissements, mais de façon non prépondérante. Les décisions d’investissement prises peuvent donc ne pas être conformes aux critères ESG.

Les principales incidences négatives sur les facteurs de durabilité des investissements tels que défini par le Règlement (UE) 2019/2088 ne sont ainsi pas prises en compte par les équipes de gestion afin de ne pas limiter les possibilités d’investissement qui pourraient potentiellement réduire les opportunités de l’OPC. 

La société peut ainsi, dans le cadre de la gestion collective et des services d’investissement, sélectionner des OPC répondant aux critères ESG en toute indépendance et sans conflit d’intérêt ; cette sélection s’inscrit dans le cadre des procédures internes, s’agissant notamment de la sélection de produits ou de la politique de rémunération. 

Cependant, AIA FR peut également sélectionner des OPC qui peuvent adopter une approche différente en matière de risque de durabilité et ne pas prendre en compte les critères de l’Union Européenne en matière d’activités économiques durables sur le plan environnemental. La sélection de ces OPC peut générer des écarts en termes d’approches, de critères ou de techniques de gestion extra financière des actifs sous-jacents. 

 

A ce jour, tous les OPC gérés par AIA FR relèvent en conséquence de l’article 6 de la réglementation SFDR.

Cette approche s’applique à l’ensemble des services d’investissement proposés par la société.

De même, la société de gestion ne prend actuellement aucun engagement en matière d’alignement de son activité avec la Taxonomie (Règlement Taxonomie).

 

En conséquence, la rémunération des gérants de portefeuille ne prend pas en compte les incidences négatives en matière environnementale, sociale et de gouvernance. 

 

Il n’y a donc pas eu de changement significatif justifiant une modification des critères de rémunération des gérants.